Billetterie en ligne du Mémorial ACTe
Billetterie en ligne du Mémorial ACTe Programmation Accueil billetterie Site officiel
Le programme
DANSE /// Dépwofondis /// RYTHMES et SACRÉ
26/04/2017 19h30
Spectacle DANSE /// Dépwofondis /// RYTHMES et SACRÉ
DANSE /// Dépwofondis /// RYTHMES et SACRÉ
Spectacle
Danse / Gym
Salle des congrès et des arts vivants - Pointe-à-Pitre - 97110 Pointe-à-Pitre
Danse contemporaine
Tous publics à partir de 8 ans
Création 2014
Durée : 45 minutes 

Sur scène trois personnages, chacun dans son identité propre. L'espace est
fragmenté en des îlots de solitude. Tous sont réduits à l'état d'objets et sont
ballottés, tels des marionnettes, au milieu d'un incessant flux et reflux.
Alternance inattendue de mouvements saccadés et de mouvements fluides,
utilisation chaotique de l'espace au gré des stimuli. C'est le règne de l'instinct
grégaire. Face à l'absurdité de leur boulimie de biens matériels, la voix de
la Terre leur suggère des chemins de traverse, prélude à une
redécouverte ludique et profonde de la vie. Entreprendre le
voyage c'est déjà espérer suspendre la course du monde,
la course du temps afin de voir surgir cette vacuité source
d'une plénitude créatrice. De quelle mort surgira
cette renaissance en marche vers un espace sacré à
construire ? 

[DISTRIBUTION]

 

Chorégraphe

Max DIAKOK

Danseurs

Max DIAKOK, Roméo BRON BI, Loïc ELICE

Création lumières

Jean - Pierre NEPOST

Scénographie

Malanda LOUMOUAMOU

Costumes

Claire RISTERUCCI

Création musicale (Bande - son)

Rico TOTO

Interprètes

Jaklin ETIENNE, Alain JEAN MARIE, Franck NICOLAS, Marc PANDOLF

Collaboration artistique

Lucile PERAIN

Photographies

Willy VAINQUEUR
 
Prix : de 8 € à 18 €
CONCERT /// Ymelda /// RYTHMES et SACRÉ
27/04/2017 20h00
CONCERT /// Ymelda /// RYTHMES et SACRÉ
CONCERT /// Ymelda /// RYTHMES et SACRÉ
Concert
Salle des congrès et des arts vivants - Pointe-à-Pitre - 97110 Pointe-à-Pitre





MUSIQUES RACINES - VAUDOU MUSIC
 En 2000, avec
la réalisation de l'album « Sanblé », Ymelda nous exposait pour la première fois
sa vision de la « Mizik Rasin ».(Musique Racine)
 Originaire
d'Haïti et contemporaine de la période Duvaliériste, cette musique devient pour
les artistes qui s'inscrivent dans ce courant, un vecteur populaire et
fédérateur de contestation politique et sociale.
 
 Musicalement,
la « Mizik Rasin » suit le mouvement de la « world music » , résultat de la
rencontre féconde de l'électronique avec les rythmes traditionnels du monde.
 La musique
d'Ymelda est celle de toutes les rencontres possibles, de toutes les influences
assumées, du lyannage porté en oriflamme : créole.
 
 Avec son nouvel
album « Little Do », Ymelda nous amène à être le témoin privilégié de sa
rencontre avec Jeff Baillard qui poursuit, depuis ses précédentes expériences
avec Victor Treffre ou Dominik Coco, son voyage caribéen en explorant l'une de
ses racines les plus profondes : le vaudou Haïtien.
 Cette religion
l'inspire tous les jours et la chanteuse haïtienne originaire de Tomaso, à une
dizaine de km de Port-au-Prince, retourne régulièrement sur la terre de ses
ancêtres pour se ressourcer et se retrouver.
 
 Pour cette
raison, la chanteuse à la voix exceptionnelle chante pieds nus pour puiser
l'énergie de la Terre et la force de la nature.
 Depuis plus de
20 ans, elle vit en Martinique où les influences de « l'île aux
fleurs » se mêlent aux influences de son pays natal.

 
Prix : de 8 € à 25 €
CONCERT /// James GERMAIN /// RYTHMES et SACRÉ
28/04/2017 20h00
CONCERT /// James GERMAIN /// RYTHMES et SACRÉ
CONCERT /// James GERMAIN /// RYTHMES et SACRÉ
Concert
Salle des congrès et des arts vivants - Pointe-à-Pitre - 97110 Pointe-à-Pitre









[size= 18pt; font-family: 'Gill Sans MT']JAMES GERMAIN [/size]
Chants & rythmes vaudou,
 
Depuis des années, le chanteur haïtien, James Germain,
propose un univers aux confluents des ses racines afro-caribéennes. Né en 1968,
à Port Au Prince, il a grandi sur la colline de St Antoine, un quartier
populaire de la capitale. James chante avec une voix habitée des grands airs
traditionnels du répertoire vaudou mêlés d'expériences lyrique voire gospel
tout en réinventant les codes. Haïti, ses chants populaires et Vaudou
s'inscrivent au cœur de son œuvre... Ses titres ouvrent sur plusieurs couleurs,
de la musique occidentale aux musiques afro descendantes.
En ce sens il est riche d'un univers à la croisée de
plusieurs mondes. Après un troisième album « Kréol Mandingue », réalisé au
Mali, James prépare actuellement un nouvel album qui marque son enracinement
dans la culture haïtienne et sa force toujours renouvelée à inscrire sa voix à
même la peau du monde. Chacun de ses albums signe une Rencontre, une histoire,
d'autres rives, des horizons déployés...
 
C'est en 1995 que sort son premier album « Kalfon Miwi
» (Déclic/Blue Silver). L'accompagne dans cette aventure de talentueux
musiciens et compositeurs d'Haïti : Beethova Obas, Loulou Dadaille, et Ralph
Boncy. Ce premier disque l'entraîne aux rivages des musiques créoles, de la
samba, du kompa, du zouk. En 1997 nait le deuxième album : « Assoto »
(Déclic/Blue Silver). James Germain, continue de séduire par sa voix haute,
expressive, qui allie un naturel puissant à une vibrante expression dans tous
les répertoires. Dans ce disque on se rappelle notamment une très belle
reprise de « Quand on a que l'amour » de BREL.
 
C'est en 2008, après sa rencontre avec la
chorégraphe haïtienne Kettly Noël, qu'il décide de s'installer au Mali pour
préparer le spectacle « Chez Rosette ». Ce spectacle de danse contemporaine,
où James chante et danse, sera joué dans plusieurs pays entre 2008 et 2010:
Afrique, France, Suède... Dès son arrivée, James se lie avec de nombreux
artistes maliens, et commence à se produire régulièrement sur scène. Peu à
peu la musique africaine lui apparaît comme une évidence : c'est là que se
trouvent ses origines ! Naît alors un projet d'album, mélangeant les chansons
traditionnelles haïtiennes et les chants maliens. Il rentre en studio avec des
musiciens maliens et enregistre son 3ème opus simplement intitulé « Kréol
Mandingue », où se rencontre deux cultures. Les chants traditionnels
haïtiens, qui abordent ici les thèmes de la non-violence, de la misère, du
sacré, de l'espoir y sont revisités et "habillés" par des
sonorités et des voix africaines.

 
Prix : de 8 € à 25 €
CONCERT /// AKIYO /// RYTHMES et SACRÉ
29/04/2017 20h00
CONCERT /// AKIYO /// RYTHMES et SACRÉ
CONCERT /// AKIYO /// RYTHMES et SACRÉ
Concert
Salle des congrès et des arts vivants - Pointe-à-Pitre - 97110 Pointe-à-Pitre

AKIYO
GWO KA - MISIK A SENJAN
 
 
En 1978, une bande d'amis proche de Vélo et de Guy
Konkèt constituent la première force vive du mouvement que l'on nommera plus
tard AKIYO !
Parmi eux on compte Fred Julianus, Jean-Pierre Nanon
(Mawso), les frères Nankin, les frères Angèle, Christian Mathurin, Jilis,
Jacques Marie-Basses, Douglas (Ithree), Daniel Ugonin, Ray H, Viviane Dagonia…
Leur volonté est d'impulser une nouvelle dynamique. Un
retour aux sources avec une écriture singulière. L'intention est
radicale : réinjecter du sens pour valoriser la culture
guadeloupéenne. Ils mettent en œuvre à travers leur posture, un véritable
engagement identitaire. Leur vision, leurs actions marqueront cette fin des
années 70. Dès lors la liste de membres est longue pour constituer un véritable
mouvement culturel.
 
Ce tournant majeur a laissé une empreinte non
contestable dans l'histoire du carnaval en Guadeloupe, jusqu'à aujourd'hui.
Quand ils arrivaient aux quatre coins des rues, bouleversant l'ordre établit,
tous s'écriaient : Akiyo ? (Qui sont-ils?)
 
Oui, mais qui sont-ils vraiment ?
Au début une bande d'amis, constitué malgré eux en
association de fait. Car ils réfléchissent sur la situation culturelle, donnent
leur sentiment de la réalité sociale du pays, mènent des actions. Même s'ils se
revendiquent comme apolitique, leur engagement dans la Cité donne le ton d'une
révolution en marche avec une musique singulière, des rythmiques qui leur sont
propres, des textes sans concession, percutants, ciselés, se réclamant des
origines, de l'exception culturelle du gwoka, du Mas a Senjan, de
l'Afrique…
On peut dire que leur nom est né de la foule, marquée
par leurs actions et déplacements, par leur musique qui réinterroge, invente
des rythmes ancestraux. 
1992 naît, Akiyo Mizik, un format scénique
constitué d'une vingtaine de musiciens. Actuellement, c'est l'un de leur
véhicule pour faire parler, vibrer la Guadeloupe de part le monde avec les
voix, les textes, les danses, les tambours des Mas a Senjan, tambours
KA.
Bientôt 40 ans pour ce mouvement qui continue à nous
réserver des surprises…Notamment avec AKIYO KA, une formation d'une
douzaine de musiciens.
 
Ils
viennent investir la scène du Mémorial ACTe avec la même puissance dans le
cadre du cycle « RYTHMES et SACRÉ ». Avec leurs invités, ils marquent
l'incontournable force de leur musique racine, de leur musique sacrée qui fait
appels aux ancêtres, qui écrit aussi l'avenir… 


 
Prix : de 8 € à 25 €
KALAKASWÉ/// Max DIAKOK /// RYTHMES et SACRÉ
30/04/2017 16h00
KALAKASWÉ/// Max DIAKOK /// RYTHMES et SACRÉ
KALAKASWÉ/// Max DIAKOK /// RYTHMES et SACRÉ
Loisirs
Salle des congrès et des arts vivants - Pointe-à-Pitre - 97110 Pointe-à-Pitre
Dans le cadre du cycle "RYTHMES et SACRÉ" nous vous proposons un kalakaswé spécial pour fêter la Journée internationale du Jazz.
Une initiation à la  danse axée sur la voix et le corps.
 
Un temps d'immersion dans la danse pour tous, enfant, homme, femme...
Un instant à partager en solo, en famille, entre amis...
 
 
 
Prix : 5 €